En octobre dernier, 11 pays, 18 langues, 4 continents et des dizaines d'histoires de vie se sont rencontrés à la maison Francis Jammes à Hasparren. Invités par la compagnie « La Fabrique Affamée », une dizaines de personnes réfugiées, accueillies au Pays Basque, ont rencontré des étudiants en masters design à l'ECV de Bordeaux qui ont écouté et collecté leurs témoignages poignants (en vue de l’exposition "Inscriptions en relation, des traces coloniales aux expressions plurielles" proposée début 2020 à Hasparren puis à la cité de l'histoire de l'immigration Porte Dorée à Paris).

Témoignage #2 : Conversation avec Ainis Berzins. Ainis, originaire de Lettonie, habite à Came et apprend le français grâce à un projet du CCAS d'Hasparren en partenariat avec des bénévoles. « Bidekoekin Solidarité Migrants ».

Jatorria : Radiokultura

Share | Download(Loading)